L’automatisme se définit comme un sous-ensemble de machines destinées à effectuer certaines tâches. Utilisé depuis de nombreuses années dans les usines de production de voitures et de biens industriels, il s’agit aussi d’une science qui s’applique dans le domaine agricole. Et pour cela, il faut dire que son adoption dans un tel environnement présente de multiples atouts.  L’utilisation d’un DAL pour veaux permet par exemple de rendre autonome le processus d’allaitement des veaux. Aussi, on a la possibilité de se concentrer sur les autres éléments qui demandent le plus d’intervention humaine.

Une économie de temps

Le Mirobot automatise les travaux de raclage – agrimarques.comPar ailleurs, l’automatisme dans le secteur de l’agriculture et de l’élevage est l’une des solutions les plus fiables pour ceux qui veulent économiser du temps ou qui n’en disposent pas de trop. Outre la possibilité de traiter une quantité de travail importante en une seule fois, chaque tâche est exécutée à une vitesse qui dépasse largement la capacité humaine. Pour comprendre cela, il suffit d’avoir un aperçu sur le robot Mirobot commercialisé par agrimarques.com. Il s’agit effectivement d’un robot de raclage 100 % autonome. Pouvant fonctionner aux heures programmées, il nettoie les déchets en quelques minutes seulement et offre une force de traction horizontale jusqu’à 550 kg pour une meilleure efficacité.